les bienfaits de la couture

Les bienfaits de la couture

 La couture, une activité bénéfique à la santé !

Mais quels sont les bienfaits de la couture?

Longtemps réservées aux femmes, la couture et la broderie alliaient la nécessité vestimentaire aux arts créatifs. Aujourd’hui, elles font partie des activités DIY (« Faites-le vous-même »), avec le tricot, dont les effets bénéfiques sur la santé sont de plus en plus reconnus par les autorités scientifiques. Plusieurs types de bénéfices santé peuvent être identifiés grâce aux loisirs créatifs.

 

Les travaux de couture diminuent le stress et l’anxiété, la tension et la fréquence cardiaque

Qui a déjà pratiqué des travaux d’aiguille sait à quel point la couture ou le tricot permettent de se sentir mieux physiquement et mentalement. Les études scientifiques ont objectivé la réalité de ces ressentis.
Les bienfaits de la couture et du tricots sont nombreux:

Ainsi, il a été montré qu’une séance de tricot permettait de diminuer le niveau de cortisol et provoquait un état de relaxation. En 2007, une recherche de l’école médicale d’Harvard1 a prouvé que ce même tricot diminuait le rythme cardiaque de 11 battements par minute. Une équipe canadienne de l’université de Vancouver2 a même observé une réduction de l’anxiété grâce à la couture, 74% des sujets déclarant un effet calmant et une dissipation des préoccupations après une séance.

Une session de couture équivaut à une séance de yoga !

 

Plus de confiance en soi grâce au DIY

Les kits de création de couture permettent de confectionner des vêtements pour ses enfants, ses proches ou soi-même ainsi que de fabriquer des sacs, lingettes, trousses, tapis de d’éveil ou de jeux, autant de réalisations qui sont une satisfaction personnelle et influencent positivement notre confiance en nous.

Ainsi, lors d’une étude3 réalisée en 2013, 80% des femmes participantes indiquaient se sentir plus épanouies après une session de tricot. Les résultats ont montré une relation entre la fréquence des travaux de couture et la sensation de calme et de bien-être. Pratiquer le tricot en groupe impacte aussi positivement la sensation de bonheur, améliore le contact social et la communication avec les autres.

 

Un cerveau stimulé par le tricot et la broderie

Le tricot est une activité qui nécessite la pratique du calcul mental : additions, multiplications, divisions ainsi qu’une concentration de tous les instants. Le cerveau est alors stimulé activement. Les travaux d’aiguille augmentent aussi la coordination entre les yeux et les mains.

 

Moins de douleurs grâce à la couture

Les tissus imprimés, aux couleurs chatoyantes, au toucher doux, en coton, éponge ou triple gaze, stimulent positivement les sens et l’esprit. Ainsi, les chercheurs anglais de l’hôpital de Bath4 ont observé une diminution du ressenti de la douleur chez 60 sujets. Ils ont suggéré que les mouvements répétitifs et rythmés provoquaient une forme de méditation et une libération de sérotonine, molécule associée à l’état de bonheur. Leur travail évoque aussi les textures et les couleurs des tissus comme des stimulants des fonctions cognitives.  

 

Une prévention des maladies dégénératives et une meilleure dextérité

Une autre étude américaine5 a montré que les travaux de couture faisaient partie des activités qui diminuaient le risque de déclin cognitif dans une population âgée. Une équipe de la clinique Mayo (USA) a mis en lumière chez les seniors une amélioration de la mémoire chez ceux pratiquant couture ou tricot et une autre, de l’université de Cambridge6, a récemment montré une réduction de la mortalité chez les personnes pratiquant le DIY.

 

Les bienfaits de la couture et du tricot pour tout le monde !

Au final, les loisirs créatifs se montrent à la fois utiles, agréables et bénéfiques à la santé. Aujourd’hui, la couture ne concerne plus seulement les femmes, mais touche aussi les hommes. Les loisirs manuels deviennent universels et les débutantes peuvent y prendre du plaisir dès leur première réalisation, comme les couturières confirmées. Alors qu’attendez-vous pour prendre vos aiguilles à tricoter ou des ciseaux et un patron ?

 

Références

  1. https://www.huffingtonpost.co.uk/entry/knitting-linked-to-health-benefits-including-reducing-depression-and-slowing-dementia-report-reveals_uk_5aa63cb0e4b07047bec7feee
  2. M. Clave-Brule et al. Managing anxiety in eating disorders with knitting. Eat Weight Disord. 2009 Mar;14(1):e1-5
  3. Jill Riley et al. The Benefits of Knitting for Personal and Social Wellbeing in Adulthood: Findings from an International Survey. https://doi.org/10.4276/030802213X13603244419077
  4. Carol Davidson. Exploring the Effects of Knitting on the Experience of Chronic Pain.
  5. Yonas Geda et al. Engaging in cognitive activities, aging, and mild cognitive impairment: a population-based study. J Neuropsychiatry Clin Neurosci. 2011 Spring;23(2):149-54.

6. Katrien Wijndaele et al. Mortality Risk Reductions from Substituting Screen-Time by Discretionary Activities. Med Sci Sports Exerc. 2017 June ; 49(6): 1111–1119.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.